Menu Appelez-nous: 1-866-626-8090

Nous sommes là pour vous aider à atteindre les plus hauts sommets!

Rédigé par : Samuel Verreault

Conseiller en sécurité financière

Conseiller en régime d’assurance collective

Contactez-le

Articles populaires

Peur d’être refusé ?

par Samuel Verreault - 01/08/17

Consulter l’article

Règles fiscales 2017 : Fausse alarme

par Samuel Verreault - 12/12/16

Consulter l’article

Changement de loi sur les normes du travail en 2018

par Mireille Wagner - 21/11/18

Consulter l’article

Semaine de la santé mentale, et PAE en assurance collective

Publié le 05/05/18

Assurances collectives

Partager l'article

Je vais vous parler de santé mentale, car il y a des outils vraiment intéressants et peu couteux pour les institutions pour aider ceux qui en souffrent. C’est la 67e semaine nationale de la santé mentale, alors parlons-en.

Vous vous dites sûrement « Il me semble que ce n’est pas aujourd’hui la journée B*** Cause pour la Cause??? » Vous confondez avec la journée de la santé mentale, en janvier. Je sais, c’est mêlant. Il y aura surement bientôt le mois de la santé mentale aussi (si ça n'existe pas déjà), et qui sait, pourquoi par l’année de la santé mentale! Dans tous les cas, je pense que c’est une bonne idée. Les troubles de santé émotionnelle représentent plus de 30% des causes d'invalidité au Québec. Parlons-en de la santé mentale.

On voit tous du monde qui en arrache. Des gens qui vivent des situations difficiles, qui ont des soucis, un mal de vivre constant et des bobos à l’intérieur. Vous en connaissez, j’en connais et j’ai même déjà été l’un d’eux.

En recevant le numéro, tu te dis : « Bien oui, qu’est-ce que ça va changer dans ma vie? Mon ami et ma blonde ne reviendront pas parce que j’appelle là, ça ne changera rien, je n’ai pas besoin de ça ». Mais après une journée de réflexion, l’idée a fait son chemin. Nous étions en 2012, vous connaissez plein de gens qui consultent, j’en connais aussi. Je me suis dit, au diable les tabous! Je suis un homme, un adulte, fier, je n’ai rien à prouver à personne. J’ai un problème, j’ai des outils, je règle mon problème, « that’s it ». Est-ce que ça m’a aidé? Oui, certainement. J’avais droit à 12h de consultations gratuites (oui oui, gratuites) avec un psychologue en cabinet privé spécialisé dans l’affection qui me touchait. Après 6 séances, cela m’avait permis de faire le ménage dans ma tête. J’étais redevenu moi-même.

Le Programme d’aide aux employés est souvent sous-estimé dans les régimes d’assurance collective. On parle peu souvent de sa valeur et tout gestionnaire devrait le connaitre sur le bout de ses doigts. On ne peut pas passer à côté du fait que c’est un outil de gestion des ressources humaines formidable à un coût minime. Utilisez-le. Bien sûr, je vous souhaite de travailler dans une organisation dans laquelle tous les employés sont heureux et n’en auront jamais besoin. Des employés pour qui la vie n’est constituée que de rires, de joie, de soleil, de relations familiales exemplaires, d’enfants calmes et doués à l’école, de finances stables et d’un vaste réseau d’amis. Bref, je vous souhaite de vivre dans un monde parallèle qui n’existe pas.

Ici nous sommes dans le vrai monde, en 2018, et la vie n’est pas comme ça. Elle va vite, trop vite. On nous demande d’être performant au travail et de travailler toujours plus fort. Il faut travailler fort et en même temps être à la maison pour être un bon conjoint(e) et un bon parent. Il y a les comptes qui ne cessent de monter, les amis ou la famille qu’on peine à voir autant qu’on le voudrait, les enfants qui nous rendent fous, le gouvernement, les mauvaises nouvelles, les courses à faire et ça n’en finit plus parfois.

Pas étonnant qu’on parle autant de santé mentale, qu’autant de gens soient fatigués, au bout du rouleau et qu’ils tombent plus facilement lorsqu’une situation difficile survient. On parle d’équilibre et je fais moi-même beaucoup d’effort pour être plus équilibré. La vie est inégale. On ne règlera pas tous les problèmes de la terre, mais on devrait s’aider un peu plus entre nous.

Nous avons un outil extraordinaire pour nous aider lors de période difficile ou pour aider un compère de travail. Le Programme d’aide aux employés. Utilisez-le, parlez-en entre collègues et surtout n’hésitez pas à vous transmettre le numéro entre vous si vous voyez que votre voisin de bureau présente des signes de fatigue, de tristesse ou un mal de vivre. Vous pourriez faire une différence énorme par ce simple petit geste. Vous pourriez éliminer le présentéisme, éviter une invalidité ou même sauver une vie.

En cette semaine de la santé mentale, le but est simplement de vous rappeler qu’il est important de se serrer les coudes. Les problèmes de santé mentale peuvent atteindre tout le monde et même les plus forts d’entre nous. Gardez l’œil ouvert et utilisez les outils à votre disposition comme le PAE. Vous pourriez faire toute une différence.